Lycée agricole des Alpilles, à Saint-Rémy de Provence : bientôt la construction d’un atelier de transformation fruits et légumes !

C’est grâce au financement Leader-PETR du Pays d’Arles d’une étude de faisabilité entre 2019 et 2020 que le projet a émergé.
Des agriculteurs du territoire ont été interrogés mais aussi des acteurs institutionnels et associatifs. L’atelier répondra à un réel besoin de valorisation des produits agricoles afin de transformer des fruits et légumes en conserves et en jus notamment.
Location de locaux, prestations de transformation, lieu de test et d’expérimentation : cette nouvelle unité de 240 m2, avec tous les équipements nécessaires, sera ouverte à tous les producteurs qui le souhaitent. Tomates, courgettes, aubergines, pommes, poires, abricots ou olives y trouveront une deuxième vie.
Un partenariat avec la pépinière incubateur d’entreprise « La Bergerie », située à Fontvieille, et portée par la Communauté de Communes Vallée des Baux-Alpilles est déjà envisagé.
L’atelier sera également un outil pédagogique pour la formation des lycéens, apprentis et stagiaires adultes formés dans l’établissement.
L’unité de trituration d’olives déjà présente dans l’établissement de formation intégrera l’atelier de transformation. Grâce à un financement du Conseil Régional Sud PACA, un moulin de trituration fonctionne sur l’établissement depuis 2019 et la Fondation Crédit Agricole va permettre l’acquisition de nouveaux équipements oléicoles.
Grâce à un soutien de la commune de Saint-Rémy de Provence, l’exploitation agricole de l’établissement fournit déjà l’huile d’olive à tous les restaurants scolaires de la ville. De nombreux projets verront le jour en particulier avec la Chambre d’Agriculture des Bouches du Rhône.
Le projet bénéficie d’un financement du Plan de relance, du Conseil Régional Sud Provence Alpes Côte d’Azur. Les travaux sur la parcelle « Les jardins », à proximité des serres pédagogiques, devraient débuter en début d’année 2023 pour une livraison en septembre-octobre 2024 au plus tard.
Un bel exemple concret de lutte contre le gaspillage, bon pour les producteurs, les consommateurs et la planète !