Le nouveau siège de la CCVBA inauguré par Michel Chpilevsky, sous-préfet de l’arrondissement d’Arles

Très engagée dans la protection de l’environnement et la transition énergétique, la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles a souhaité que son nouveau siège présente un caractère exemplaire et démonstratif en la matière. Ce projet a permis à la CCVBA d’être labellisée “Territoire à énergie positive pour la croissance verte”, grâce à la signature d’une convention avec l’État le 21 mars 2016. Ce bâtiment à énergie positive, dont les travaux d’aménagement se sont déroulés d’avril 2018 à février 2019, a obtenu le label “Bâtiment durable méditerranéen” – niveau Or en phase conception et réalisation. Ce label garantit un niveau de qualité énergétique et environnementale.

L’inauguration du nouveau siège situé avenue des joncades basses sur le site de la zone d’activité La Massane à Saint-Rémy-de-Provence s’est déroulée le mercredi 3 juillet en fin d’après-midi en présence de Michel Chpilevsky, Sous-préfet de l’arrondissement d’Arles, Anne-Marie Bertrand, sénatrice des Bouches-du-Rhône, Jean-Marc Martin-Teissère, président de la Communauté d’agglomération Terre de Provence, Hervé Chérubini, maire de Saint-Rémy-de-Provence, Président de la CCVBA, Jack Sautel, Vice-président de la CCVBA, maire de Maussane-les-Alpilles, Michel Fenard, Président du PETR du Pays d’Arles, Vice-président de la CCVBA, maire des Baux-de-Provence, Bernard Wibaux, Vice-président de la CCVBA, maire d’Eygalières. Lors de son intervention Michel Chpilevsky a indiqué : “Outre ses qualités en matière d’éco-construction, ce nouveau bâtiment enjolive son environnement et illustre les prochains Contrats de transitions écologiques (CTE) qui seront signés par l’État avec de nombreux territoires français dont celui du pays d’Arles.”

D’une surface de 1.300 m2 (1.100 de bureau et 200 m2 de garage-atelier), il permet depuis son ouverture au public le lundi 29 avril dernier, aux administrés d’accéder à l’ensemble des services sur un même lieu et de faciliter la mutualisation de certaines missions.