Cérémonie des vœux 2019 : “Conservons une action publique de proximité”

Comme il est de coutume, la cérémonie des vœux de la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles qui s’est déroulée ce samedi 19 janvier à la salle des fêtes de Mouriès, a un été un moment de rassemblement des acteurs économiques locaux, des partenaires institutionnels, représentants d’associations, mais aussi des commerçants, artisans, chefs d’entreprises, hébergeurs et agents communautaires. Lors de son discours Hervé Chérubini, président de la Communauté de communes, a vivement exprimé la qualité de l’action collective conduite en faveur de notre territoire, en présence notamment de Monica Michel, députée de la 16ème circonscription des Bouches-du-Rhône, de Claude Vulpian, président de la Communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette.

: “Le dynamisme et l’attractivité de ce territoire sont le fruit de nos efforts communs. Pour cet engagement, je remercie l’ensemble des élus municipaux et communautaires, qui apportent aide et compétences dans les projets que nous menons, sous oublier les agents communautaires pour leur implication et leur sens du service public. Je salue aussi les Présidents des Communautés voisines et du Pays d’Arles avec lesquels nous sommes en interaction. Notre réalité est celle d’un territoire dynamique et inventif, conciliant tradition et modernité, ouvert aux échanges, riche d’une notoriété nationale et internationale. Ensemble, nous agissons pour un territoire de vie dédié à ses habitants et à ses entreprises. Dans un contexte social troublé, il me semble primordial de faire preuve de plus de pédagogie sur notre action, nos services publics et nos atouts. Au fil des années, la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles a vu son action se renforcer dans de multiples domaines : développement économique, aménagement et gestion de zones d’activité, immobilier d’entreprises, commerce, tourisme, eau, assainissement, eaux pluviales urbaines, protection des inondations, instruction des autorisations d’urbanisme pour les communes qui le souhaitent, un policier municipal mutualisé, voirie, éclairage public, aménagement du territoire, protection de l’environnement, gestion des déchets, transition énergétique… Aujourd’hui, plus de 110 agents travaillent quotidiennement au service de ce territoire.

En 2019

Pour cette nouvelle année mon premier vœu est celui de préserver et de mettre en valeur ensemble notre capital commun, notre identité, notre cadre de vie remarquable et envié, nos savoirs faire traditionnels et innovants, notre agriculture, notre économie, notre patrimoine, notre culture, nos services publics. Appréhender toute la diversité et la richesse de nos territoires nécessite une adaptation aux contextes locaux. Mon second vœu c’est celui de conserver une action publique de proximité. Nous avons la chance d’avoir un territoire intercommunal de proximité de par sa taille qui permet à chaque commune d’être représentée, mais aussi surtout de co-construire les actions politiques engagées. Je veux croire que la demande des territoires ruraux sera entendue pour conserver la proximité des services publics, pour conserver l’esprit et l’efficacité de l’action publique locale ; pour conserver la proximité des décisions, pour conserver l’expression pleine entière de la démocratie. En 2019, il est envisagé de poursuivre et d’accélérer cet effort d’équipement avec des enveloppes budgétaires à hauteur de : 3.900 000 € pour la collecte et le traitement des déchets, la transition énergétique, le développement éco, la voirie et le patrimoine communautaire et 7.200 000 M € pour la réparation, l’entretien et l’extension du réseau des eaux usées, de l’eau potable et des eaux pluviales urbaines.

La situation financière de la CCVBA demeure saine, sans endettement sur le budget principal, avec l’aide financière du Département, de la Région, de l’État, que je souhaite remercier ici. Cette situation nous permet de mener des projets dans nos dix villages à l’environnement naturel préservé, doté des services et équipements publics nécessaires au plein épanouissement de la population et de l’attractivité du territoire.”

  • Extraits du discours du samedi 19 janvier 2019 à Mouriès.