TOURISME

La compétence tourisme

Conformément à la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la république), la gestion sur une partie du territoire de la CCVBA est une compétence effective de la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles depuis le 1er janvier 2017.

IMG_1389.JPG

ccvba logo

Réunion d’information

En effet, depuis le 1er janvier 2017, la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles a pour mission la promotion du tourisme pour sept de ses communes : Aureille, Eygalières, Le Paradou, Mas-Blanc des Alpilles, Mouriès, Saint-Étienne du Grès et Saint-Rémy-de-Provence. Cette mission est assurée par deux structures d’accueil de proximité : l’office de tourisme intercommunal à Saint-Rémy-de-Provence et par le bureau d’information touristique à Mouriès. Une réunion sur laquelle reviendra plus en détail le prochain bulletin communautaire à paraître le 3 avril.

Office de tourisme intercommunal à Saint-Rémy-de-Provence
Tél. 04 90 92 05 22 – place Jean Jaurès.

Bureau d’information touristique à Mouriès
Tél. 04 90 47 56 58 – 2, rue du temple.

Service taxe de séjour de la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles
Tél. 04 90 54 20 20 – ccvba@taxesejour.fr

ccvba logo

Voir l’arrêté portant répartition des hébergements soumis à la taxe de séjour

Répartition des hébergements soumis à la Taxe de séjour au réel

 

ccvba logo

 

Accès aux massifs forestiers des Bouches-du-Rhône
du 1er juin au 30 septembre

En été, les espaces forestiers sont plus exposés aux risques d’incendie. Aussi, pour protéger les promeneurs et les sites, l’accès y compris par la mer, la circulation, la présence des personnes et les travaux dans les massifs forestiers sont réglementés par arrêté préfectoral du 1er juin au 30 septembre et peuvent l’être par arrêté municipal. L’accès, la circulation et le stationnement des véhicules sauf sur les voies ouvertes à la circulation publique sont interdits toute l’année… Toutes les informations en consultant les documents ci-dessous.

Lire le dépliant « Envie de balade 2017 »

Les commentaires sont clos.