Le Paradou

ccvba logo

Un peu d’histoire…

Le Paradou ne signifie pas paradis comme on pourrait le croire tant il y fait bon vivre, mais désigne un moulin à foulon, pour rendre le drap plus ferme et plus serré. Ce petit village de 1.200 habitants est niché aux pieds du village des Baux-de-Provence, dans une plaine fertile au sud du massif des Alpilles. Ses principales ressources sont issues de l’agriculture et notamment de l’oléiculture avec 30.000 oliviers produisant la fameuse huile de la vallée des Baux. Cette petite commune rurale très attachée à ses traditions a su préserver un caractère authentique des villages du sud. Ce petit écrin est encore cerné de verdure et non par le béton. C’est d’ailleurs la patrie du Félibre et poète provençal Charloun Rieu (1845-1924), ami fidèle du célèbre Frédéric Mistral. Si vous prenez le temps de vous arrêter au Paradou, vous découvrirez de nombreuses curiosités historiques. A voir : Préhistoire : sépultures sous tuiles et petit autel votif à lieu dit Saint-Martin de Castillon. Antiquité : Aqueduc de la Burlande, voie Aurélienne, stèle romaine, sanctuaire d’Arcoules. Architecture sacrée : Église paroissiale Saint Martin, d’origine romane (XVème), ancienne chapelle romane du Mas Saint-Jean, Oratoires Saint-Roch et Saint-Éloi (XVIIIème) au sud.

mairie-du-paradou.fr

 

paradou vue

 

ccvba logo

Les commentaires sont clos.