Aureille

ccvba logo

 

Un peu d’histoire…

Au cœur des Alpilles, aux portes de la Camargue et de la vallée des Baux, se dresse le village d’Aureille, entouré de vergers d’oliviers. Les ruines d’un château du XIIème siècle veillent sur la sérénité de ses habitants. Au pied d’une chaîne de collines, Aureille se trouve sur le flan sud des Alpilles, porte ouverte sur la plaine de la Crau et la mer Méditerranée, à l’horizon. Le château dont seules subsistent les ruines, appartenait à des citoyens Arlésiens. Aureille et son territoire faisaient alors partie de la très puissante république d’Arles. Au XVème siècle, le comte de Provence et Raymond de Turenne combattront sur son territoire pour s’assurer la propriété de celui-ci. On reparle du château au XVIIème pour rappeler qu’il abrite alors une garnison et des opposants à Henri IV. Ruiné et déserté par ces luttes, ce n’est qu’au XVIIème siècle que le village sera de nouveau habité, retrouvant ainsi une lente progression démographique. Gardien d’une tradition… Aureille a traversé le temps comme une sentinelle sage, au service des époques tourmentées. Son regard tourné vers l’avenir, n’a occulté en rien la sagesse de sa devise : Concordia Parva Crescunt (c’est dans la concorde que croissent les choses), et son sentiment de simplicité. Aureille a su conserver au fil du temps son identité et ses traditions. Ici, la convivialité et l’esprit de famille ne sont pas de vains mots. Ce sentiment étroit de solidarité et d’unicité reste vivace et cher dans le cour des gens du pays. La tradition tauromachique reste ici très présente et de nombreuses fêtes organisées par le club taurin s’échelonnent tout au long de l’année. Abrivados, courses camarguaises, courses d’ânes, autant de « bonnes raisons » de se retrouver ensemble autour de « l’apéro » et de partager entre villageois des instants de bonheur privilégiés. Aureille, c’est aussi un accueil chaleureux et agréable. Un environnement magique de collines aux paysages variés : escalades, randonnées pédestres ou équestres, (un petit monde authentique) où le promeneur aime à s’arrêter. Ce petit coin de paradis a tant de choses à nous raconter. Beau village dominé par les ruines d’un château médiéval, dans un site sauvage loin des grands axes. A voir, de nombreux édifices anciens, ruines romaines, église du XIème siècle. Manifestations taurines, escalade, randonnées vers les Opies.

www.aureille.fr

 

 

aurielle

 

ccvba logo

 

Les commentaires sont clos.