Intercommunalité : les 29 communes du pays d’Arles unanimes pour une fusion des trois intercos

À sujet de toute première importance pour l’avenir des territoires des trois intercommunalités du pays d’Arles (29 communes), réunion extraordinaire mais également mobilisation à la hauteur des attentes ce lundi 18 décembre lors d’une concertation programmée salle Pierre Emmanuel à Saint-Étienne du Grès qui s’est déroulée notamment en présence des députés Monica Michel et Bernard Reynès et plus de deux cents élus et cadres des 29 communes du pays d’Arles.

« Un tournant historique »

Hervé Chérubini, président de la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles de souligner avec détermination : « je ne pense pas exagérer en qualifiant la soirée de ce lundi 18 décembre de tournant historique. Réunion, où tout d’abord, les élus du Pays d’Arles ont décidé à l’unanimité le lancement d’une étude portant sur les modalités concrètes de fusion de nos trois intercommunalités en une seule et même institution. »

Puis l’intervention d’Éric Julla, du cabinet Ressources Consultants Finances, éminent spécialiste des finances publiques, a ensuite démontré, (voir document ci-dessous) aux élus et cadres des 29 communes du Pays d’Arles : « l’intérêt et la viabilité de notre projet de territoire si le Département devait disparaître » poursuit Hervé Chérubini. En effet, la présentation faite à une assistance des plus attentives, a confirmé chiffres précis à l’appui les avantages concrets et financièrement possibles des 29 communes du PETR à ne pas intégrer la Métropole Aix-Marseille Provence : « rejoindre la Métropole marseillaise serait synonyme d’éloignement des centres de décisions et d’une complète déconnexion de l’action publique avec les citoyens. Plus que jamais, les élus du pays d’Arles ont démontré leur unité et leur volonté commune de ne pas rejoindre une Métropole marseillaise. » ponctue Hervé Chérubini.

Téléchargez le document
du Cabinet Ressources Consultants Finances

 

Éric Julla du cabinet, Ressources Consultants Finances, a démontré,
à près de 200 élus et cadres des 29 communes du Pays d’Arles,
l’intérêt et la viabilité du projet de territoire si le Département devait disparaître.

Photos : CCVBA et Service communication ville Saint-Rémy-de-Provence

Les commentaires sont clos.