Filière amande : l’école SupAgro va réaliser un diagnostic agraire sur la zone Alpilles

La Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles organise, avec ses partenaires de la relance de la filière Amande, un diagnostic agraire piloté par Montpellier SupAgro pour lequel cinquante étudiants vont couvrir principalement la moitié nord du Pays d’Arles, la tête de Camargue et une partie Ouest du Luberon sur la période du 25 septembre au 6 octobre. : « Ce travail servira de base à un zonage ultérieur pour le développement de la filière Amande. Il est soutenu notamment par Montpellier SupAgro, L’Occitane et les acteurs de la relance régionale de cette filière. Ce projet consiste à construire un outil d’aide à la décision dans l’orientation des exploitations agricoles désireuses de développer la culture de l’amandier et des politiques publiques d’aménagement du territoire. » indique Matthieu Bameule, responsable du Développement territorial pour la Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles. « Les acteurs du projet de relance ont sollicité l’école d’agronomie de Montpellier SupAgro pour réaliser un diagnostic notamment sur la zone des Alpilles et piémonts ainsi que sur des territoires attenants qui possèdent a priori des types d’exploitations se rapprochant du Pays d’Apt (zone de Mallemort et Cavaillon). Ce diagnostic sera complété par une analyse spécifique sur l’impact de l’intégration de l’amande dans l’équilibre économique des exploitations. À l’occasion du lancement de ce projet territorial, une réunion de présentation ce jeudi 7 septembre 16h-18h30 dans la salle Agora de Maussane-les-Alpilles.

Les commentaires sont clos.