Protection et mise en valeur

energieLes collectivités publiques ont un rôle essentiel à jouer en matière de développement durable autant pour stimuler et encourager les initiatives et comportements plus respectueux de l’environnement que pour favoriser l’économie circulaire et la création d’emplois non délocalisables. La Communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles s’inscrit pleinement dans cette démarche, persuadée de la nécessité de préserver ses paysages et la qualité de vie offerte à ses habitants. Elle porte en ce sens plusieurs actions et projets inscrits au Plan climat air Énergie du Pays d’Arles, dans des domaines de compétence divers, qu’il s’agisse de l’aménagement, des déchets ou de la transition énergétique.

 

 

 

 

 

 

infotProcurez-vous votre composteur individuel. La mise à disposition de ces composteurs aux habitants du territoire est accompagnée de bio-seaux et de mini-fourches afin d’en faciliter l’utilisation. Pour acquérir ce matériel, une contrepartie financière de 15 € est demandée pour ceux d’une capacité de 400 litres et de 30 € pour ceux de 600 litres (Règlement par chèque uniquement). Dans un second temps, cette prestation est prévue pour être étendue aux restaurateurs du territoire. * Contactez le service : info.dechet@ccvba.fr. – Tél. 04 84 510 620 du lundi au vendredi de 9 heures à 12h30 et de 14 heures à 17 heures.

 

Valorisation des déchets. La valorisation des déchets permet de limiter les coûts d’un secteur devenu extrêmement cher pour la collectivité. la responsabilité de chacun est nécessaire pour préserver notre cadre de vie : tous les moyens sont mis à la disposition des habitants pour déposer leurs déchets et permettre leur réemploi.

 

Stations d’épuration. Des centaines de kilos de lingettes usagées, sont jetées sans “faire attention” dans la cuvette des toilettes. Celles-ci, pas toujours biodégradables, coincent le bon fonctionnement des pompes de relevage des stations d’épuration. Il s’avère, que contrairement au papier hygiénique “traditionnel”, ces “serviettes” n’ont pas toujours le temps de se décomposer dans les réseaux d’assainissement. Pour éviter des frais de maintenance inutiles, la Régie de l’assainissement de la CCVBA invite les administrés à jeter ces lingettes uniquement dans les sacs noirs. Consultez l’arrêté du 21 juillet 2015 (assainissement collectif).